Ici, le à Marcoussis.
James Harden (NBA gains : 46,4 loto des restos du coeur millions de dollars 28,4 M de salaire et bonus/18 M de revenus publicitaires.Poker 8,9 millions 7, super Bowl, football américain 8,5 millions 8, the World Series, baseball 7,9 millions.Alors, évidemment, quand on parle de salaires, de prix de transferts, de contrats de sponsoring ou de droits télé, les zéros s'alignent aussi vite qu'une Ferrari filant sur le circuit de Silverstone.Cest un de moins que lors de la saison 14-15.Découvrez le top 20 ci-dessous :.Cependant, le PSG perd deux places au classement et se retrouve en 6ème positition, le Bayern Munich (592M) et Manchester City (524,9M) repassant devant le club français.Mayweather et McGregor, le à Toronto. .The, dubai, world Cup Night, course hippique 6 millions 10 Coupe du monde de cricket Cricket 4 millions 11 The Japan Cup Course hippique 3,13 millions 12 The Breeder's Cup Classic Course hippique 2,7 millions 13 Coupe d'Angleterre de football Football 2,6 millions 13 Indy.Floyd Mayweather (boxe) Gains : 285 millions de dollars 275 M de recette lors du combat/10 M de revenus publicitaires Rédaction.Un processus darwinien qui élimine mécaniquement les plus pauvres.
Un combat qui avait permis à l'Américain d'empocher 275 millions de dollars.
Droits TV : 7 milliards par an jusquen 2022.




Autre chiffre rapporté par Deloitte, 3 clubs dépassent la barre des 600 millions deuros générés sur une saison.Pour la saison 2015/2016, les revenus combinés du TOP 20 des clubs atteignent la somme de 7,4 milliards deuros, soit une augmentation de 12 par rapport à la saison précédente.En France, la Ligue nationale de rugby a attribué les droits du Top 14 de 2019 à 2023 en exclusivité à Canal pour la coquette somme de 97 millions d'euros en moyenne par saison, contre 74 pour la période précédente (2015-2019 et seulement 1,2 million.Enquête sur un monde où succès sportifs et financiers sont indissociables.Sebastian Vettel (F1 gains : 42,3 millions de dollars 42 M de salaire et bonus/300 000 de revenus publicitaires.Cette dernière est la plus ancienne compétition de football au monde.Reuters/Robert Pratta Résultat, dans un contexte de raréfaction des subventions publiques, le sport pro hexagonal est donc sous-doté et n'arrive pas à retenir les meilleurs joueurs: le chiffre d'affaires moyen des clubs de foot français est quasiment deux fois plus faible que celui des clubs.Les compétitions sportives qui récompensent le plus le vainqueur.De nos jours, l'industrie du sport est l'une des plus florissantes à travers le monde.Entre juin 2015 et juin 2016, en millions de dollars.Découvrez les 15 plus gros prize money de la planète.Indian premier league (championnat indien DE cricket).Droits TV : 700 millions deuros par an jusquen 2021.Précision importante, les montants des transferts ne sont ainsi pas pris en compte.Gains : 42,1 millions de dollars 40,1 M de salaire et bonus/2 M de revenus publicitaires.NRL (national rugby league/championnat DE rugby australien).
Le salaire d'Hatem ben Arfa devrait augmenter après le mercato estival.
Lorsque, en 1894, Pierre de Coubertin imagine la devise olympique, il ne se doute pas que ces trois mots de latin seront aussi brûlants d'actualité un siècle plus tard.